Félicitations à vous, femmes d’Amérique, pour votre marche vers la capitale contre le nouveau Président Donald Trump

image_pdfimage_print

Coordinatrices d’Europe du processus de la Conférence mondiale des femmes
Halinka Augustin / Pays Bas
Suse Bader / Allemagne
Suppléante des coordinatrices d’Europe
Zaman Masudi / Allemagne

24.1.17 

 

Womens march on Washington – Les femmes d’Amérique démarrent une marche des masses!

Félicitations à vous, femmes d’Amérique, pour votre marche vers la capitale contre le nouveau Président Donald Trump, son cabinet et sa politique, cette marche énergique, fière et riche en idées. Avec environ 1 million de participantes et participants, vous avez marqué l’histoire!

En tant que Coordinatrices d’Europe du processus mondial des femmes, nous envoyons, d’un continent à l’autre, des salutations combatives à toutes les activistes de la ‘Women’s march on Washington’ !

Cette manifestation puissante et massive a uni des femmes de tout âge, de toutes les couches, tous les métiers et toutes les nationalités à travers le pays ! Les femmes se sont levées massivement ! Beaucoup d’entre elles ont entrepris de longs voyages épuisants pour crier d’une seule voix : « L’Amérique, ce n’est pas le Président ! L’Amérique, ce n’est pas le Congrès! L’Amérique, ce n’est pas l’économie ! L’Amérique, c’est nous ! » (America Ferrera, actrice)

Une manifestation de « Pussyhats » en rose vif a réservé au nouveau Président Donald Trump un accueil bien mérité. Donald Trump, cet ultraréactionnaire, représente une politique raciste, hostile aux femmes, aux migrants, aux musulmans, aux travailleurs et à l’environnement, une politique à laquelle la masse des femmes a déclaré la guerre.

Les idées et les propos de Donald Trump sur les femmes sont l’expression de la plus profonde discrimination de la femme. Sa politique veut obliger les femmes à retourner au four et à mettre des enfants au monde ! Mais les femmes voient les choses autrement : « La place des femmes est dans la révolution ». Trump voit les femmes comme objets sexuels – la réponse des femmes : « Pussy grabs back ». À la menace d’exploitation intensifiée des travailleurs, elles répondent : « Non aux attaques contre le salaire minimum », « Ne touchez pas aux droits syndicaux ».Des panneaux contre la discrimination raciste, des handicapé.e.s, des homosexuel.le.s. Contre la dénégation du changement climatique et pour l’environnement : « Respect Mother earth », « Climate change is real ». Pour les droits démocratiques et les libertés : « Nous devons lutter encore pour récupérer nos droits acquis par la lutte ». Et « le peuple uni ne sera jamais vaincu ». Ces milliers d’affiches faites à la main présentant des revendications pleines d’imagination montrent une ambiance d’auto-confiance et d’essor de la masse des femmes d’Amérique. Des hommes se sont joints à ces protestations également.

La solidarité dépasse le continent américain et a appelé des femmes de descendre dans la rue en Europe, par exemple à Londres, Vienne, Berlin, Francfort, Hambourg, Munich, Heidelberg, Stockholm, Copenhague, Helsinki, Paris, Prague, Amsterdam, Den Haag, Madrid, Rome, Genève – sur tous les continents ! Environ 670 manifestations ont eu lieu contre une politique et des gouvernements de plus en plus réactionnaires, orientés à droite et fascistoïdes.

Par la fabrication et l’expédition de Pussyhats, des femmes de différents continents ont exprimé leur solidarité active et leur accord! Le mouvement des États-Unis  a surtout été organisé par les réseaux sociaux : « Why I march » a transporté à l’extérieur les multiples mobiles de femmes, jeunes pour la plupart. Cette marche des femmes a fusionné les expériences et les formes de protestation du mouvement international des femmes. Tout cela montre : les temps sont murs pour un nouveau départ des femmes dans le monde entier !

Angela Davis, représentante et combattante du mouvement Black Panter, a prononcé un message et a donné la promesse : 4 années de Trump,  c’est 1459 jours de résistance !

Ainsi, les femmes de la marche des femmes ont pris une décision directrice courageuse, et elles auront beaucoup à faire. Pour cela, elles ont besoin de courage, de force, de clarté et d’endurance ! L’expérience nous a montrés : là où qu’il se forme et s’engage le mouvement des femmes dans la lutte pour ses droits, l’émancipation et la libération, il doit être bien organisé et a besoin d’alliés.

Aucune protestation, aucune lutte des femmes sur cette planète ne doit plus rester seule et être isolée ! Voilà le message du Mouvement des femmes de la planète qui se construit depuis 10 ans afin de coordonner nos revendications et nos luttes pour le bénéfice mutuel !

En tant que Coordinatrices du continent européen, nous appelons les femmes d’Amérique :

Venez, associez-vous au processus et au Mouvement des femmes de la planète pour la réalisation de conférences mondiales des femmes de la base ! Soyez les bienvenues dans les rangs des femmes du processus mondial !

La tâche la plus importante sur tous les continents consiste à organiser, à élargir et à faire grandir le mouvement combatif des femmes, chacune dans son propre pays, pour que le mouvement des femmes devienne une force réelle joignant différents mouvements sociétaux ! Nous ne pourrons y arriver que de façon organisée et sur une base non affiliée à un parti et indépendante !

Après la 2e Conférence mondiale des femmes de la base en 2016 au Népal/Katmandou, nous préparons maintenant la 3e Conférence mondiale de 2021. Joignez-nous ! Participez à la façonner ! Devenez actrices de l’avenir par-delà les frontières des pays et les continents !

Recevez nos salutations très cordiales d’Europe

Halinka Augustin, Suse Bader et Zaman Masudi

Download:
170124 Erklärung der Europakoordinatorinnen zum Frauenmarsch US fr

 

 

 

 

CategoriesUncategorized

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

dix-sept − 13 =