Aux femmes du processus de la CMF dans les différents pays

image_pdfimage_print

Aux femmes du processus de la CMF dans les différents pays Logo Weltfrauenkonferenz 2016

Chères femmes engagées dans le processus de la préparation de la 2e Conférence mondiale des femmes de la base !

Les femmes du regroupement de 8 organisations de femmes qui sont en train de préparer la Conférence mondiale des femmes au Népal, nous ont écrit :

« Nous avons analysé la situation, qui est très dure et très difficile, par le blocus d’importations et d’exportations de la part de l’Inde. La plupart des hôtels sont fermés, les écoles sont fermées, les moyens de transport publics sont arrêtés en grande partie ; il est extrêmement difficile de tenir le ménage, et ce qui nous touche le plus, c’est que des gens meurent par manque de médicaments. Si la situation ne change pas, nous serons obligées de remettre la conférence à une date ultérieure. Nous avons décidé d’observer la situation pendant deux autres semaines, et d’arriver ensuite, lors d’une autre réunion commune, à une décision. »

Le peuple a renversé le roi en 2006 pour faire du Népal une république laïque. Le 20 septembre, il a adopté sa constitution avec des droits des femmes qui sont considérables pour le Népal. Le jour de sa proclamation, le gouvernement réactionnaire Modi de l’Inde, a fait en sorte qu’il y ait un blocus de marchandises à la frontière. Le gazole, l’essence, le gaz, les dons humanitaires et les médicaments ne passent plus la frontière, alors que les conséquences du séisme sont loin d’être réparées !

Le blocus est aussi une attaque de toutes les femmes du processus mondial, parce qu’il met en danger notre Conférence mondiale des femmes au Népal. Donc, ensemble avec nos sœurs au Népal, publions et faisons connaître ce blocus, attaquons-le, réclamons qu’il soit levé.

La décision d’un report éventuellement nécessaire de la Conférence mondiale des femmes incombe aux femmes du Népal. Nous ne devrions donc pas encore réserver des vols, mais par contre, continuer activement nos autres préparations, ce qui sera aussi un défi au gouvernement indien.

Qu’en pensez-vous ?

Salutations cordiales

Halinka Augustin, Monika Gärtner-Engel, coordinatrices d’Europe de la CMF

Download:
An die Weltfrauen der verschiedenen L¤nder -FR

 

CategoriesUncategorized